Dermite Séborrhéique VS huiles végétales

Bien le Bonjour, 

J'ai commencé à souffrir depuis plus ou moins 3  mois de Dermite Séborrhéique... Cette levure profitant essentiellement des substances grasses ( outre déjà une peau à tendance grasse à ses heures pour cette période ), l'usage Local d'huiles essentielles et SURTOUT végétales ne renforceraient-elles pas le problèmes malgré une certaines nécéssité d'hydrater/soulager la peau ?

Le Mâcerat de Calendula me semblait une bonne idée d'apaisement inflammatoire, mais dans l'attente d'un avis réellement fiable, je n'ose l'utiliser... 

Dans une première instance, je lis souvent une Synergie de Tea Tree , Géranium, Lavande/Palmarosa , en usage local ( shampoing généralement), mais les résulrat restent inexistant quelque soit la zone même en usage d'une goutte pure sur coton tige..

Mes poussées se manifestant sur plusieurs zones du visages, ( contours nez pour le plus contraigant ) mais également sur la zone du torse, je ne suis vraiment plus certains de savoir si l'usage d'huiles essentielles ( substances huileuses donc ) , ne renforcerait pas le problème en lui même en nourrissant la souche Mallassezzia se délectant de toutes substances huileuses et conserve également quelques craintes sur l'aspect Hormon Like/Cortison Like de certaines Huiles Essentielles pouvant également exercer une influence sur celui-ci ... 

Etant obnubilé psychologiquement par ce problème et dans l'attente d'un rdv dermato... La théorie d'utiliser des Huiles plus agressives m'est venue: Thym Thymol, Canelles, Girofle, Origan étant je pense de redoutable commando d'assaut et antifongique...  Ces idées reposent néanmoins sur une détresse moral importante et un désir d'en venir à bout, tant la chose est inconvenante. 

Néanmoins, une question se pose...

Si l'huile en elle même renforce(rai?) le problème en usage local...  Existerait-il une huiles ou synergie en interne à visée Anti-Fongique donc ?  Beaucoup d'huiles sébo-régulatrice ou régulatrice Hormonale m'ont intéréssées, mais je ne sais vers lesquels me tourner ( la sauge sclarée ou le cédre Atlas/Hymalaya n'ayant pas eus de réelle efficacité sur la plante des pieds.)  

Connaitriez vous des Huiles essentielles pouvant agir sur cette souche sans devoir prendre le risque d'en appliquer sur les zones touchées ( par crainte de les renforcer ) ? 

La Souche pityrosporon ovale me semble également en cause, engendrant comme une folliculites en chaine... mais je ne sais encore une fois pas réellement qu'elle serait L'HUILE attaquant cette souche...

Il me peinerait de devoir me priver de l'usages des HE et HV au vu de cette problématique assez multifactoriel...  

Auriez vous d'éventuelles théories d'intervention sur cette pathologie ? De préférence en évitant des usages locaux sauf si certitude qu'ils ne peuvent en rien exacerbée une zone touchée..

Un grand Merci de votre attention, le problème n'étant pas évident à appréhender je le conçois.. 

Je vous souhaite une Bonne Journée ! 

 

Bonjour Rogers,

Les huiles végétales sont effectivement souvent déconseillées en cas de dermite séborrhéique, pour les raisons que vous citez. Les huiles essentielles, contrairement à ce que l'on pourrait croire, ne sont toutefois pas "grasses". Leur composition est tout à fait différente des huiles végétales. Ce qui rend les huiles grasses, ce sont les acides gras qu'elles contiennent. Les huiles essentielles n'en contiennent pas, elles sont composées de molécules aromatiques, qui leurs confèrent toute leur puissance. Elles pénètrent rapidement la peau et ne laissent aucun dépôt gras. Elles peuvent donc sans problème être utilisées contre une dermite séborrhéique, et sont même plutôt conseillées ! Mais il va falloir les diluer pour les utiliser. Avec quoi, puisqu'il n'est pas possible d'utiliser des huiles végétales ? Avec une base non pas grasse mais aqueuse, qui va hydrater la peau. Vous avez dans ce cas le gel d'aloe vera, mais aussi des produits que vous trouverez dans les placards de votre cuisine comme le miel ou les yaourts. Ces derniers seront toutefois à utiliser en masque à rincer plutôt qu'en soin, mais l'aloe vera peut tout à fait être utilisé en soin puiqu'il pénètre rapidement la peau.

En traitement interne, les huiles essentielles ne présenteront je pense pas beaucoup d'intérêt. Le mieux reste donc l'utilisation par voie cutanée. Toutefois, en parallèle, vous pouvez faire une cure de macérat de bourgeon, à diluer dans un verre d'eau. Le macérat de bourgeon de Cèdre du Liban est spécifique des problèmes cutanés et pourrait aider en cas de dermite.

J'espère que ces quelques conseils pourront vous aider. N'hésitez pas à nous tenir au courant et à revenir vers nous si vous avez d'autres questions. Je vous souhaite une belle journée !


Madeleine pour la Compagnie des Sens

Catégories du forum

  • Accueil du forum
  • Huiles essentielles
  • Huiles végétales
  • Hydrolats
  • Gemmothérapie
  • Phytothérapie
  • Nutrition santé
  • Argiles
  • Cosmétique naturelle
  • Maison, jardin et animaux
  • Avis et questions sur la Compagnie des Sens